Focus On : Marseille – Engagement N°31 – Mai 2018

Loin de nous l’idée de vous parler de l’Olympique de Marseille, ou de la sardine qui a bouché le port de Marseille, qui était en fait une frégate nommée Sartine. Non non, forte de ses 860 000 habitants répartis sur ses 240 km2, du haut de la basilique Notre-Damede-la-Garde au MuCEM, en passant par son fameux port et la Cathédrale La Major, et en allant jusqu’aux Calanques, l’attractivité de cette ville du Sud n’est plus à faire. D’ailleurs, en 2013, Marseille était nommée capitale européenne de la culture, c’est pour dire ! Mais que serait Marseille sans sa merveilleuse école de sages-femmes. Première école universitaire de maïeutique (UE3M) de France, l’une des pionnières en termes d’intégration universitaire, la légende dit qu’il y fait bon étudier. Son rayonnement se fait également grâce à son association d’étudiants : Massilia ESF.

Avec un nom aussi chargé d’histoire, le bureau de cette association ne pouvait que faire vivre avec brillot la vie des quelques 150 étudiants sages-femmes. Composés de 13 membres et de 85 adhérents, de nombreux projets voient le jour chaque année : week-end d’intégration, sorties sportives, événements solidaires ; la renommée de leurs événements parcourt désormais toute la France ! L’école est également munie de quatre étudiantes élues au conseil d’école. L’EU3M évolue encore dans l’intégration universitaire : en effet, elle intègre une UFR Santé au côté d’une école de médecine, une école de réadaptation et une école de sciences infirmières. Directrice, conseil d’école et d’UFR seront donc bientôt élus.

En ce qui concerne le tutorat PACES, Massilia ESF a sa place au sein du bureau du TAM (Tutorat Associatif Marseillais) aux côtés des associations des étudiants en médecine, pharmacie, dentaire et bientôt en kinésithérapie ! Un bon nombre d’étudiants sages-femmes sont impliqués en tant que tuteurs, implication qui peut être valorisée car elle entre dans le cadre d’une UE libre “Tutorat”.

On me glisse à l’oreillette que leur adhésion à l’ANESF ne saurait tarder…

Rafael Dos Santos, Premier vice président en charge de la Coordination des Réseaux Territoriaux 2017 – 2018

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT

En cours d’envoi

©2019 Tous droits déposé ANESF - Propulsé par AgoraMed

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?