Le bien être étudiant – Engagement N°30 – Mai 2018

Le bien-etre dans les études 

 

On ne vous apprend rien, pour réussir au mieux ces études il est nécessaire de pouvoir étudier dans de bonnes conditions et ce sur tous les plans : social, familial, sentimental, matériel, physique, mental, scolaire… Nous passons le plus clair de notre temps à jongler entre ces différents axes afin de les satisfaire. Ceci est essentiel pour notre épanouissement personnel. En effet, si l’une de ces facettes se détériore, un effet boule de neige peut engendrer une altération de la qualité de vie et du bien-être en général.  Sur le plan physique, intellectuel ou émotionnel, aller en stage nécessite en général une notable concentration. Il est donc important pour nous, étudiants sages-femmes, de se sentir au mieux de notre forme pour assurer le quotidien de nos études.  

 

Quelles solutions au local ? 

Voici une liste non exhaustive d’idées recueillies pour promouvoir le bien-être étudiant : 

 

  • Social :  Les événements étudiants sont le pilier du dynamisme et de la cohésion étudiante sur les campus. Ceux-ci peuvent être de toute sorte, par exemple des soirées, weekend au ski, sorties au laser game, etc. autant d’idées pour créer des liens, partager, échanger autour d’un verre sur les aspects de notre formation, se sentir rattaché à une communauté qui nous ressemble et nous comprend. Pour favoriser l’ouverture et l’interdisciplinarité, des évènements entre plusieurs filières sont souvent proposés, renseigne-toi autour de toi! 
  • Matériel : Certains campus proposent des épiceries sociales et solidaires. Ces épiceries consistent à fournir à des étudiants, selon des critères sociaux, des produits de première nécessité à des prix réduits. C’est aussi un lieu d’échanges et de partage ouvert à tous.  
  • Le saviez-vous ? Ces épiceries, implantées par la FAGE (Fédération des Associations Générales des Étudiants) se prénomment les AGORAé en référence à l’agora (du grec ἀγορά) qui dans la Grèce Antique désignait le lieu de rassemblement social, politique et mercantile de la cité. Le “é” fait quant à lui tout simplement référence aux étudiants. Ces AGORAé sont aussi un lieu d’échange, et d’activités pour renforcer la cohésion sociale. On compte désormais 15 AGORAé réparties dans toute la France depuis la création du projet en 2011. Les associations d’étudiants proposent aussi des tarifs préférentiels pour certaines activités locales grâce à un partenariat, des blouses ou encore du matériel spécifique à la formation pratique de l’étudiant à prix réduit afin de les aider dans leur frais de scolarité. 
  • Formation :  Les tutorats d’années supérieures se développent de plus en plus dans les écoles de sages-femmes. L’objectif de ces derniers est simple : c’est un apprentissage basé sur la pédagogie par les pairs et l’investissement volontaire de chaque étudiant sage-femme. Les ESF, et étudiants d’autres filières, plus âgés aident les plus jeunes via des séances théoriques et des séances pratiques. Ils répondent aussi à leurs questions et leurs doutes, tout ceci dans la bonne humeur avec l’envie d’apprendre et de partager ensemble. Ils participent donc activement au bien-être des étudiants qui est pour l’ANESF une priorité. C’est aussi une expérience humaine unique et incroyable. 

 

Esther VILLALOBO Vice-Presidente en Charge  des Questions Sociales 

Morgane MATHELIN Vice-Presidente     en Charge des Tutorats 

 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT

En cours d’envoi

©2019 Tous droits déposé ANESF - Propulsé par AgoraMed

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?