Communiqué de Presse – Gratuité des tenues de stage et de leur entretien

Au cours du mois de février 2020, un état des lieux réalisé chez les étudiant·e·s sages-femmes montrait que 72% des étudiant·e·s sages-femmes déboursaient en moyenne en première année de cursus plus de 74€ pour l’acquisition de leurs tenues, à payer dans certains cas, chaque année de leurs études.  

Cette somme est ainsi imposée aux étudiant·e·s sages-femmes lors de leur rentrée, par leur établissement de formation et leur CHU de rattachement, condition sine qua none à la réalisation de leurs études. Ces même tenues sont pourtant entretenues et payées par ces même CHU pour les étudiant·e·s en médecine. 

Pour l’année universitaire 2019-2020, seuls 5 établissements parmi les 32 accueillant régulièrement des étudiant·e·s sages-femmes, fournissaient et entretenaient gratuitement ces tenues. 

Ainsi, 50% des étudiant·e·s devaient laver eux-mêmes leurs tenues à la main, dans la machine à laver familiale, ou en payant une machine à laver automatique, en logements étudiants notamment. Ce système conduit au transport de tenues contaminées, voire souillées par des liquides biologiques et rapportées directement de l’hôpital. Cela ne garantit pas de bonnes conditions sanitaires, ni pour les patient·e·s, ni pour les étudiant·e·s sages-femmes ainsi que leur famille. 

Un nouvel état des lieux, réalisé au mois d’avril auprès de nos administrateur·ice·s, a montré une nette amélioration de la situation. En effet, depuis le début de la crise sanitaire du COVID-19, une majorité d’établissements hospitaliers et de formation ont dû adapter leur organisation. 

A l’heure actuelle, plusieurs solutions ont été trouvées pour répondre à cette problématique. 

Les CHU ont alors pu s’organiser pour fournir les mêmes tenues que celles de leurs équipes, ou des tenues jetables, selon les services. D’autres ont permis aux étudiant·e·s d’entretenir sur place leurs propres tenues, achetées en début d’année. Cependant, certains CHU imposent encore aux étudiant·e·s de rapporter leurs tenues souillées chez eux·elles, ce qui est inacceptable au vu de la situation que nous traversons. 

L’ ANESF demande donc, à l’orée du Ségur de la Santé, à ce que la gratuité de l’acquisition et de l’entretien des tenues de stage soit mise en place pour la rentrée 2020-2021  et soit perpétuée au cours des prochaines années. 

Afin de continuer à garantir la sécurité sanitaire et économique des patient·e·s, des équipes soignantes, et des étudiant·e·s, et ce, dès la prochaine rentrée universitaire. 

 

Contacts :

> Fanny Toussaint – Présidente de l’ANESF – president@anesf.com – 06.74.62.52.31 

0 Commentaires

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

CONTACT

En cours d’envoi

©2020 Tous droits déposé ANESF

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?