Deuxième colloque du CASSF « Sage-Femme entre racines et mutations »

 

Le deuxième colloque du CASSF se déroulera le 05 mai 2012 à l’occasion de la journée internationale de la sage-femme de 09h00 à 17h30 à l’Hôtel de ville de Paris.

 

Depuis plus de 10 ans, des associations et syndicats de sages-femmes se réunissent au sein du CASSF pour réfléchir, produire des textes et participer à des actions concernant la santé des femmes, la périnatalité, la profession de sage-femme, la formation… sujets transversaux à notre métier quelque soit notre mode et notre lieu d’exercice.

A travers ces travaux nous souhaitons contribuer à la connaissance et à la reconnaissance de notre profession à un niveau national et international. Nous sommes devenus cette année membre de l’International Confederation of Midwives (ICM), qui a réalisé des études démontrant l’importance de notre métier pour la santé des femmes et notamment pour diminuer la mortalité.

Nous sommes très attachées à l’autonomie de la sage-femme et à l’accès aux soins de qualité pour toutes les femmes.

Le 5 mai, Journée Internationale de la sage-femme, est la date que nous avons retenue pour la seconde fois pour notre colloque, afin de partager nos réflexions et en débattre avec vous, enrichies de l’éclairage d’autres professionnels.

Nous espérons que le programme que nous avons construit retiendra tout votre intérêt. Il reflète le fruit des débats qui ont réuni les représentants des différentes associations et syndicat au sein du CASSF, comprenant plus de 1500 sages femmes et plus de 2000 étudiants.

A très bientôt,

Pour l’ANSFT, Présidente du CASSF, Brigitte Pierron.

 

Cliquez ici pour télécharger le programme de la journée et le bulletin d’inscription.

6 et 7 février 2012 – 10èmes Journées du Collège national des Sages-Femmes


Le Collège National des Sages-Femmes organise

les 10èmes Journées du CNSF

les 6 et 7 février 2012.

 Les 6 et 7 février auront lieu les Journées du Collège National des Sages-Femmes (CNSF).

De surccroit, l’Anesf est l’association invitée le 7 février !

 

> Thèmes des interventions du 7 février :

• Nouveau regard sur les études de sage-femme, évolutions et perspectives
• Accès au Doctorat, avenir de la profession sage-femme ?
• Etudiants et Professionnels : vers une unité au long terme

 

> Les intervenants :

- Chloé BARASINSKI (Clermont-Ferrand)
- Benoit LE GOEDEC (Suresnes)
- Clémence PACHOT (Rennes)

 

L’Anesf fera sa présentation le 7 février 2012,
une partie du Bureau National sera donc présente sur les lieux !

 

> Programme                                   > Télécharger >>>>>

> Bulletin d’inscription                  > Télécharger >>>>> 

Cliquez ICI pour plus d’infos.

 

Source :

http://www.cnsf.asso.fr

 

L’Anesf aux côtés des professionnels

Le 4 octobre, à Paris, les étudiants sages-femmes de France ont manifesté aux côtés des professionnels sages-femmes. Cette manifestation a réuni plus de 2000 personnes selon les syndicats : sages-femmes, usagers et étudiants. Près de 800 étudiants se sont mobilisés.

Les étudiants, à travers l’Association Nationale des Étudiants Sages-Femmes (Anesf), avaient voté le soutient au mouvement lors d’un Conseil d’Administration,car ils se sentent concernés par les problématiques de leur future profession. Non pusillanimes, ces étudiants sont venus de toute la France.

De même, les journalistes sont venus en nombres pour relayer l’information : de façon non exhaustive nous pouvons citer l’AFP, France info, France Inter, France 5, France 2, Le Monde, Le Figaro… De nombreux pigistes ont suivi l’évènement, des journaux et télévisions régionales ont communiqué à propos de la manifestation.

Orianne Louveau, vice-présidente en charge de la démographie et de la santé publique de l’Anesf, a représenté l’association dans la délégation accueillie par le Ministère du Travail, de l’Emploi et de la Santé afin de montrer le soutien des étudiants envers les professionnels et de rapporter le contenu des discutions. Les revendications des syndicats, associations et collectifs d’usagers concernaient le manque de visibilité et d’autonomie de la profession, la revalorisation des salaires, des cotations d’actes et l’évolution des statuts des sages-femmes hospitalières et enseignantes, ainsi que la création de filières physiologiques dirigées par les sages-femmes aux seins des maternités.

Les représentants de la Direction Générale de l’Offre de Soins (DGOS) ont écouté les revendications et ont expliqué qu’ils les intégreraient à des groupes de travail :
> des négociations seront entreprises sur la poursuite de l’universitarisation et les statuts des sages-femmes enseignantes au sein du Ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche,
> les discussions sur le statut et la représentation des sages-femmes hôspitalières se poursuivront avec la DGOS,
> les problématiques rencontrées par les sages-femmes seront rapportées à l’Union Nationale des Caisses d’Assurance Maladie (UNCAM) dans le but de faire avancer les conventions en cours.

L’Anesf souhaite remercier les étudiants sages-femmes qui se sont déplacés pour leur présence si indispensable au soutient de cette manifestation, et leur engagement toujours si fort. Les futurs et jeunes diplômés ont su prouver qu’ils débordaient toujours d’imaginations pour réaliser la “marche au Ministère” en chanson, dans la bonne ambiance, à pied, et même en roller!