Donald Trump réafirme sa position contre la santé des femmes

Le président des Etats-Unis, Donald Trump, nous témoigne à nouveau de son hostilité envers la santé des femmes et des enfants.

En effet cette semaine, le gouvernement américain a annoncé la Din de son Dinancement du Fond des Nations Unies pour la Population (FNUAP), agence du planning familial et de la santé reproductive, permettant de procurer des soins à des milliers de femmes et d’enfants dans le monde.

Le Dinancement des Etats-Unis, principaux donateurs du FNUAP, permettait depuis plusieurs années d’agir dans plus de 150 pays pour prévenir la mortalité maternelle et infantile, et donner accès à un moyen contraceptif à plusieurs dizaines de milliers de femmes. Ces fonds permettaient également d’intervenir dans certaines situations extrêmes, notamment à l’occasion des grandes crises humanitaires actuelles.

Cette décision serait justiDiée par un prétendu soutien du FNUAP à des pratiques d’avortements ou de stérilisations coercitifs en Chine, argument déjà démenti après avoir été soulevé par des précédents présidents républicains.

Rappelons que dans cette idéologie conservatrice, Donald Trump a annoncé en Janvier 2017, quelques jours après son investiture, l’arrêt du Dinancement des Organisations Non Gouvernementales (ONG) internationales soutenant l’Interruption Volontaire de Grossesse (IVG), et la nomination à la cour suprême de juges anti- avortement.

Dans le contexte politique international actuel, où l’avenir des droits des femmes est plus qu’incertain, l’Association nationale des étudiants sages-femmes (Anesf) tient à rappeler, en tant que futurs professionnels au cœur de la santé des femmes et des enfants, l’importance de s’opposer à ce type de décisions, menaçant toute notion de liberté et d’humanité.

L’Anesf afDirme qu’elle partage les valeurs et objectifs du FNUAP : « Réaliser un monde où chaque grossesse est désirée, chaque accouchement est sans danger et le potentiel de chaque jeune est accompli »

Contacts :

> Eléonore BLEUZEN, Présidente – 06.74.62.52.31
> Clara LE STUM, Vice-Présidente en charge de la santé publique – 06.10.58.62.78

 

Cliquez ici pour télécharger le communiqué de presse.